Marcher pieds nus est un formidable moyen d’avoir les pieds sur terre et de se sentir chez soi dans un environnement nouveau. Sachez aussi que ses bienfaits pour la santé sont loin d’être négligeables.

Étant enfant je n’avais pas prêté attention à ce que je faisais mais j’étais déjà très très très souvent pieds nus, que ce soit dans la maison ou au jardin, dans les bois ou sur la plage, au grand dame de mes parents qui me disaient que j’allais attraper froid ou des échardes ! … et je continue toujours de le faire, encore plus souvent même et consciente des bienfaits que cela m’apporte.

Lorsqu’on arrive dans un endroit nouveau, on a souvent besoin de temps pour trouver ses marques et se sentir à l’aise. De « se poser » pour observer. Nos sens sont mis en action, tous, ces sensations aux bouts des orteils, aux talons et sous les pieds sont là. Au bout d’un moment une détente remonte le long des jambes, et se propage dans tout le corps. On se sent apaisé et rassuré.

Les pieds sont une des parties du corps les plus innervées. Il n’y a donc rien d’étonnant à ça qu’ils soient aussi sensibles. Avec nos mains, ils totalisent plus de la moitié des os de notre corps (26 dans chaque pied), auxquels s’ajoutent de solides ligaments, des muscles et des tendons.
Une recherche récemment conduite à Harvard a mis en évidence le fait que les gens qui ont l’habitude de marcher pieds nus ne se déplacent pas de la même façon que ceux qui portent des chaussures. Il a été ainsi démontré que l’impact de la marche sur le corps est moindre quand on marche pieds nus,ce qui optimise la biomécanique et diminue le risque de problèmes musculaires.

L’homme a vécu pieds nus au cours de son évolution, mais de nos jours la plupart d’entre nous portent des chaussettes et des chaussures durant l’essentiel de leur temps d’éveil. Résultat : nous sommes déconnectés de notre environnement naturel. Nos pieds étant la porte d’accès à la proprioception – la conscience de la place de notre corps dans son environnement – il n’est pas étonnant que nous ne parvenions pas toujours à nous sentir bien ancrés.
Être bien ancré, ou connecté, c’est permettre à notre peau d’être en contact direct avec la terre ; mieux encore, nous connecter en pleine conscience avec notre environnement proche. Des recherches mettent en avant que marcher pieds nus nous permet de puiser des électrons dans la terre, ce qui modifierait l’activité électrique du cerveau, générant ainsi une sensation accrue de bien-être, de même que les modifications physiologiques telles que l’accroissement du nombre de globules rouges et une amélioration de la qualité du sommeil.

Mais si l’idée de tirer ainsi de l’énergie de la Terre vous paraît un peu exagérée,pensez tout de même à ce que vous pouvez retirer d’une promenade pieds nus. Rappelez-vous vos vacances d’été, quand vous étiez enfant et que vous passiez la journée à jouer dehors sans chaussures ? La souplesse du gazon plein de pâquerettes ou du sable mouillé sous vos orteils, la sensation de terre chaude, ce sentiment de détente et de liberté que vous éprouviez alors.
Adulte rien ne vous empêche de retirer vos chaussures un moment afin de vous connecter avec la Terre dans un cadre exceptionnel.

Déchaussez-vous !

Je vous recommande pour commencer à mettre en éveil vos sensations et améliorer la santé de vos pieds de faire une chose aussi simple que rouler une balle de tennis sous les pieds. Cela contribue à relâcher les fascias – membranes qui enveloppent tous nos muscles, tendons, organes – et même aussi soulager les tendons.
Pourquoi pas aussi lorsque vous marchez de développer et dérouler consciemment la plante des pieds. C’est un bon moyen pour relâcher nos tensions. Et si vous avez gardé vos chaussures pour le faire, vous allez avoir une envie irrésistible d’être pieds nus pour ressentir d’avantage !
Sachez en tout cas qu’il ne faut pas nécessairement sortir de chez soi pour marcher pieds nus. A l’intérieur, c’est bien aussi. Le seul fait de mieux sentir ses pieds, d’être en contact direct avec le sol fait du bien.